secret caché

Quand le Capitaine dit qu'il ne faut pas chercher de secret caché dans l'Odyssée des 3 Espaces, c'est qu'il y en a un. Continuez à chercher et à réunir toutes les bribes éparses de son "topos". Nous veillerons de notre côté à les déchiffrer.


Type de document : XIU : notes internes

Auteur fictif : Anonyme

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

.

La Toscana

"La Toscana" est le domaine créé par Il Dottore Pi en Kiméria.

Il Dottore Pi est un Voyageur du Temps, il est capable d’utiliser le voyage interspatial pour changer d’époque comme de lieu. Il a mis ce don rare au service de sa vision et a réussi à extraire La Toscana des lois temporelles de Kiméria. La Toscana est donc un lieu de rencontre pour les Voyageurs de tous les temps et de tous les espaces qui sont arrivé à trouver son chemin.

Toute La Toscana n’est pas ouverte aux visiteurs, seulement Le Pavillon à l’orée du domaine. Mais il arrive que des Voyageurs soient conviés par Il Dottore dans la bâtisse principale que beaucoup appellent Il Palazzio.

La Toscana est un lieu neutre qui ne prend partie dans aucune des luttes des 3 Espaces car, au fil de l’histoire, les luttes sont nombreuses et celle qui oppose streetForce au XIU n’est ni la première ni la dernière.

Les visiteurs de La Toscana s’engagent à respecter cinq règles :
1. Ne pas divulguer les coordonnées des deux vortex de La Toscana;
2. Ne pas donner aux Voyageurs d’époques antérieures des informations historiques ;
3 Ne pas pénétrer dans le domaine au-delà du périmètre autorisé ;
4. Respecter la neutralité de La Toscana ;
5. Ne jamais révéler à quiconque avoir vu La Toscana.

Ainsi, La Toscana est considérée comme une légende et représente pour certains Voyageurs et lusores une quête absolue, un lieu de paix et de longévité, une terre promise.

Aux yeux de ces Voyageurs, il Dottore Pi est un Maître Suprême du Voyage. Un immortel. Rôle auquel Il Dottore refuse de se prêter

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.