à la lettre C

Je ne veux pas oublier. Je ne veux plus me souvenir. Je veux un autre état encore. Une autre option. Que le vécu devienne récit. Ne plus le considérer comme incontournable et prépondérant. M’en désincarner. L’exporter. L’ecrire hors de moi et le ranger dans ma bibliothèque entre Baricco et Duras. A la lettre C , sur l’étagère fiction, juste à côté de Calvino.


Type de document : carnets personnels

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

Mettre en favoris

Pour mettre ce texte en favoris, merci de vous identifier.

Si vous n'avez pas encore créé votre profil, cliquez ici.

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.