mon ailleurs

Mon plaisir est d'accompagner la Seine, de marcher le long des berges, dans le bon sens, dans le sens de l'eau qui coule, de l'eau qui m'entraîne ailleurs, jusqu'au quartier voisin.

Mon ailleurs ne va pas plus loin.
J'ai presque trente ans et je n'ai toujours pas vu l'océan.


Type de document : chants des griots

Auteur fictif : Loula-Ludivine

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

.

Ajouter un commentaire

Pour déposer un commentaire sur ce texte, merci de vous identifier.

Si vous n'avez pas encore créé votre profil, cliquez ici.

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici.

Modes lecture
Glossaire
Historique
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.