ce que je dois

Dans l’odyssée du récit variable, ce que je dois à Calvino, je ne le lui dois pas au nom de l’Oulipo. Je le lui dois au nom des Villes invisibles, de Kublai Khan, de Marco Polo.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Référence : Les Villes Invisibles, Italo Calvino

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

dealers

Beaucoup de Voyageurs Perdus, ceux qui ont perdu le sens du Réel et qui errent entre les 3 Espaces, ne possèdent pas le don inné du voyage et transitent par des vortex.

Ils utilisent les vortex comme des drogues et les voyages dans Kiméria et dans Numer comme des Paradis Artificiels.

Il existe ainsi des Dealers du Voyage, dealers souvent tolérés par le XIU qui peut, à travers eux, mener des expériences diverses et illicites.

Ne vous risquez jamais chez un dealer. Vous n'êtes pas sûr d'en revenir.


Type de document : DJ's classes : l'art du voyage

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : 2

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.