ainsi vivait

Ce n’était pas une décision, c’était un réflexe, un instinct, une espèce de notion du bien et du mal, un abandon à l’imprévu nécessaire.
(ainsi vivait Loula Luna)


Type de document : chants du chœur

Auteur fictif : Voix I & Voix II

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

Ajouter à l'itinéraire

Pour enregistrer ce texte dans l'un de vos itinéraires, merci de vous identifier.

Si vous n'avez pas encore créé votre profil, cliquez ici.

Si vous avez perdu votre mot de passe, cliquez ici.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.