me l'approprie

Il faut que je sois rigoureusement honnête :

La remix attitude "je me l’approprie" sert d'excuse à mon ignorance. Grâce à elle, toutes les idioties que je peux dire sont justifiées.

Je ne parle jamais d’un philosophe, d'un auteur ou de leur pensée mais de ce que, moi, j’en fais.

Je ne cherche pas à avoir raison, à être dans le vrai, à m’inscrire dans une ligne, à obtenir l’assentiment général : j’interprète comme je veux, sans avoir à rendre de comptes.

De toutes les manières, je ne peux pas me tromper puisque je procède d’une démarche intégrative en réseau : Total Personnal Remix [la pensée de l’autre devient ma pensée] [warning - limite -vigilance].


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

essaim Lumière

missie dit : Avons repéré un colloque avec artistes et chercheurs. Peut-être l’occasion d’un essaim.

cap'tain dit : Colloque officiel ou résistant ?

missie dit : Officiel.

cap'tain dit : Colloque officiel. Attention XIU.

missie dit : Artistes et chercheurs. Attention Voyageurs.

missie dit : Quel type d’essaim ?

missie dit : Campagne SMS à partir d’un numéro sécurisé. Borne d’émission en Kiméria.

cap'tain dit : Où le colloque ?

missie dit : Ecole Nationale Supérieure du Cinéma Louis-
Lumière. Noisy-le-Grand.

cap'tain dit : Pourquoi nous en charger au Gang Lyrique ? Transmettons l’essaim aux DJ’s Images.

missie dit : Parce que tous les arts ont des points de contact.

cap'tain dit : :-) tu connais tes classiques.

missie dit : J’essaie cap’tain.

cap'tain dit : Le repérage est fait ?

missie dit : A faire.

cap'tain dit : Ok. Je m’en occupe.

missie dit : Pourquoi ?

cap'tain dit : Trop dangereux. Institution accréditée XIU. Je peux m’éclipser n’importe quand.

missie dit : Moi aussi.

cap'tain dit : Mais toi, tu gardes ton apparence de l’autre côté, Missie…

missie dit : Quelle excuse ! Dis plutôt que tu veux noircir tes carnets et alimenter tes streetkroniks.

07/10/06 — 22 :05 — messagerie instantanée


Type de document : minutes des mémoires absolues

Auteur fictif : Les Greffiers

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : CL

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.