des êtres parfaits

Après un long voyage par la voie des airs, je tombais dans un tourbillon spatio-temporel puis je me retrouvais dans un Paris inconnu.

Là, certains bruits m'étaient toutefois familiers :
- la verve d'une petite coulée d'eau, la même que celle de la Fontaine Molière;
- les cris des marchands de charcuterie, les mêmes que ceux de la rue du Marché St Honoré ;
- je ne sais plus.

Cette ville était assez identique à la nôtre, mais les gens ne connaissaient ni le mensonge, ni la guerre, ni la pollution ni la constitution. Ils vivaient paisiblement. Pour moi, c'était des êtres parfaits. Ils étaient petits de taille et grands d'esprit.


Type de document : journaux de bord

Auteur fictif : P'tit Gars

Auteur réel : Berylia Blancquart

Provenance du texte : Ateliers scolaires

Commentaires : aucun

Textes satellites : 2

sortants

> changer les liens

et je regarde ma main

Et je regarde ma main droite inscrire dans le carnet n°7, carnet à élastique avec une poche pour ranger les papiers solitaires, mon soupir, mes larmes, mon sourire, je n’ai oublié que de parler de mon chat. Blanc. L’instant est magique.


Type de document : vers

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.