au commencement

Au commencement étaient les mots.

Matière première, spatialité par laquelle, avec laquelle, s'agencèrent tous les récits, les thèmes, les systèmes.

Au commencement était le texte.

Il n'était ni chaos, ni magma. Il se donnait total et transitaire.

Comme des dunes, en son sein, les histoires et les pensées s'agençaient, se conjugaient, se mouvaient.


Type de document : DJ's classes : études cimmériennes

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

libellule

Un libre chant
S'envole
Dans un espace
Qui aurait pu être mon corps

Si j'en avais un
Quand je l'avais

Il me souvient
De ces instants de grâce
Où je percevais l'univers
Comme un tissu de coton

Ni blanc ni terne
Ni sale ni brillant

Un tissage de fils multiples
Où je me déplaçais comme
Une libellule.

Loula la libellule
Je criais alors

La libellule Loula
Va s'envoler !

Et Pierre répondait
Non ! Je vais l'attraper
Dans mon filet

Filet à papillons
Filet à ailes perdues
Filet de mer
Ou de pêcheur

Sans canne.


Type de document : chants des griots

Auteur fictif : Loula-Ludivine

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.