escalators

Escalators.
Escalators, je vous bénis.

Vous qui ouvrez sur le ciel,
Qui transpercez les souterrains
Vers la lumière transcendante de Paris,
Gorges de salut
Des claustrophobes unifiés.

Escalators mécaniques et stratégiques,
Points de vue ou de chute, opérateurs efficients d’un travelling transversal,
- plongée, contre-plongée –
Coupes coopérantes des strates multiples,
Régents tout puissants
Des marées et contre-marées,
Chiasmes des montées et descentes
Sans rencontre aucune
Ni même regard,
Cordes vocales des soliloques estropiés.

Vous êtes les seules passerelles,
Les seuls passages, les vrais.

Escalators.
Escalators, je vous adore.
Et encore, encore,
Je veux être votre témoin,
Votre alliée, votre aède.

Si Jacob a monté son échelle,
Je peux bien avoir mes escaliers.


Type de document : streetchroniques

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : 1

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

occuper l'espace

Occuper l’espace technologique pour lui apprendre l’expérience du Sens et ne pas l’abandonner à l’aléatoire, l’interchangeable et l’immédiat [rythme de l’ubiquité / simultanéité].


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.