le temps d'Erel

Bien que le temps d'Erel s’écoule linéairement, il n’est pas linéaire en soi.

Il est sensible aux anachronismes, ces attachements au passé qui nous retiennent fixement en un point révolu que nous refusons de quitter par nostalgie, rancune, douleur ou rage.

Il se prête également à la prospective, cette maladie de l’anticipation anxieuse ou de la rêverie aliénante.

Souvent il s’abandonne à la circularité, nous entraînant sans cesse dans les mêmes enjeux jusqu’à ce que nous les résolvions.


Type de document : DJ's classes : l'art du voyage

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

sortants

> changer les liens

androgynie poétique

Tout comme les alchimistes plaçaient la réussite de l'œuvre dans la collaboration majestueuse du Roi et de la Reine, Bachelard exhorte à l’action conjuguée de l’animus et de l’anima dans la création poétique, "c’est sans doute avec les rêveries de son anima que le poète arrive à donner à ses idées d’animus la structure d’un chant, la force d’un chant" ; mais, comme cet équilibre est délicat ! Il doit se trouver dans une ligne médiane entre opposition conflictuelle et confusion factice.

Le récit variable l'Odyssée des 3 Espaces - dans l’entrecroisement des énoncés réflexifs et des discours narratifs ainsi que dans le paradoxe entre, d’une part, la rigueur des contraintes génératives d’écriture cristalline et, d’autre part, la liberté du style qui oscille du streetwriting au lyrico-naïf - tente une réconciliation des qualités masculines et féminines, des valeurs intellectuelles et des valeurs oniriques : androgynie poétique et créative.


Type de document : DJ's classes : récits variables

Auteur fictif : Capitaine L

Auteur réel : Carole Lipsyc

Provenance du texte : Noyau liminaire

Commentaires : aucun

Textes satellites : aucun

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.